Chargement

Un outil pour tracer les locations illégales

Posté le : 25/09/2017

Une jeune Start up angevine, Trackeet a mis au point un outil permettant de recenser en temps réel les annonces de location de courte durée publiées par un propriétaire sur les différentes plateformes disponibles (Airbnb, Abritel, LeBonCoin, etc.).

Pour quoi faire ? S’assurer que la taxe de séjour est bien reversée, à chaque location, comme le veut la loi. Pas étonnant que ce logiciel soit déjà plébiscité par les collectivités locales ou par les hôteliers en guerre ouverte contre les locations « illégales ». D’ailleurs, le syndicat hôtelier Umih vient de signer un partenariat avec Trackeet et compte bien populariser le recours à cet outil par les municipalités. «Les professionnels de l’hébergement ont collecté 98,2% de la taxe de séjour en 2015, soit plus de 316 millions d’euros (les hôtels et les résidences de tourisme ont contribué à eux seuls pour plus de 80%), alors que le montant reversé par les loueurs ou les plateformes est quasi-nul et opaque (4,1 millions d’euros pour 2015, soit 1,3%)», rappelle le syndicat dans un communiqué.

Autres articles

Les revenus collaboratifs seront déclarés

Les revenus locatifs collaboratifs seront déclarés à la source par les plateformes.

Lire la suite

L’économie collaborative doit collaborer… avec le fisc

Les députés veulent imposer aux plateformes collaboratives la transmission des revenus au fisc.

Lire la suite

Réforme du LMNP en vue

Le gouvernement envisage de réduire l'avantage fiscal des loueurs en meublé non professionnels.

Lire la suite

Taxe sur les revenus tirés de l’économie collaborative

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2016, les sénateurs ont adopté samedi, à une large majorité, un amendement instaurant une franchise de 5 000 € sur les revenus tirés par les particuliers de leurs activités sur des plateformes collaboratives.

Lire la suite

Les nouveaux seuils pour les loueurs en meublé en micro-BIC

A compter de 2017, les seuils de recettes pour être éligible au régime fiscal du micro-BIC ont été revalorisés, ce qui a un impact pour les loueurs en meublé.

Lire la suite

Revenus locatifs : Les loueurs bordelais doivent s’inscrire

Le conseil municipal de Bordeaux a voté lundi l'obligation de s'enregistrer en mairie pour toute personne souhaitant louer son logement sur une plateforme en ligne type Airbnb.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales