Chargement

Immobilier : Pourquoi les millenials préfèrent le neuf ?

Posté le : 12/03/2018

Les jeunes ménages qui rêvent de devenir propriétaires ont un faible pour l’immobilier neuf, malgré des prix plus élevés que dans l'ancien. Un tiers des "Millennials" envisagent d'acquérir un logement neuf ou ont un projet en cours, selon une enquête réalisée par PAP et YouGov. Dans le détail, 35% des 18-24 ans et 34% des 25-34 ans déclarent être séduits par ce type d'habitat, alors que sur l'ensemble des Français interrogés, seuls 19% partagent cet avis. Pour justifier leur choix, les "Millennials" évoquent les performances en matière d’énergie et de sécurité (40% des 18-24 ans), mais également la garantie de ne pas avoir de travaux à réaliser pour les 10 prochaines années (44% des 25-34 ans).

Autres articles

Abattement exceptionnel sur les plus-values de cession de terrains

Les plus-values réalisées par les particuliers lors de la cession de terrains à bâtir ou de terrains bâtis dans les zones tendues en vue de la construction de logements neufs vont bénéficier d’un abattement exceptionnel.

Lire la suite

Quand la taxe d’habitation déséquilibre le budget des Français

Le site AVendreALouer.fr, a mené l’enquête sur le coût des dépenses liées au logement pour les Français. Un tiers des Français a déjà rencontré des difficultés pour régler ses dépenses liées au logement.

Lire la suite

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l’investissement locatif en 2017 ?

Pour la cinquième année consécutive, le Crédit Foncier a réalisé une enquête auprès de ses clients pour mieux connaître les attentes et motivations des particuliers qui investissent dans l’immobilier.

Lire la suite

Le neuf reste stable

L’indice des prix des logements neufs et anciens est stable au premier semestre.

Lire la suite

Pourquoi le viager a une mauvaise image ?

Guy Hoquet l'Immobilier et l’institut de sondage YouGov ont interrogé les Français pour recueillir leurs impressions vis-à-vis du financement de l’immobilier en viager.

Lire la suite

Location : un loyer sur quatre est illégal

L'association de consommateurs et d'usagers CLCV a renouvelé son enquête sur l'encadrement des loyers parisiens. Il en ressort que moins des deux tiers des annonces de location sont conformes et que, par conséquent, 38 % des loyers proposés dépassent le montant autorisé (contre 42 % un an plus tôt).

Lire la suite